Emilie Letocart-Calame, Présidente, Fondatrice.

Une ancienne directrice juridique devenue entrepreneuse… ça n’est pas banal !

Passionnée de droit et de sciences politiques, elle suit un cursus à l’Université Paris II Assas en droit privé puis part étudier deux ans la sociologie politique et la conduite du changement à l’IEP de Strasbourg à l’occasion d’un premier Master II. Elle retourne ensuite à ses premières amours en terminant un Master II de Droit des assurances à Paris II Assas puis débute sa carrière en tant que juriste en droit des affaires et responsable des assurances au sein du groupe américain leader de l’immobilier d’entreprise CBRE. Elle devient ensuite Responsable Juridique de la filiale software du groupe Dell, puis contribue à la création de la startup LegalCluster en tant que Directrice Juridique et des Opérations.

Très investie dans le milieu des juristes d’entreprises, elle co-crée en 2013 le Comité des Jeunes Juristes de l’AFJE (Association Française des Juristes d’Entreprise) qu’elle préside durant 5 ans. Elle représentera les jeunes juristes Français lors des rencontres de l’ECLA (European Company Lawyers Association) notamment à Tallinn en 2014. Elle sera élue au Conseil d’Administration de l’AFJE entre 2014 et 2020.

Amatrice de challenges, elle est ancienne formatrice juridique pour le compte du syndicat professionnel des experts automobiles et chargée d’enseignement à l’université Paris V Descartes.

Emilie Letocart-Calame a une maîtrise certaine de la pédagogie et l’habitude d’animer des sessions de formation spécifiques, y compris envers un public hostile !

En 2019, elle décide de fonder sa propre structure de conseil afin de répondre à la forte demande des Directions Juridiques pour l’optimisation de leur organisation. En effet, elle a constaté et vécu la difficulté – face à une offre legaltech pléthorique – de mettre en place des outils digitaux nécessaires à la bonne structuration d’un service juridique moderne, innovant et dynamique.

Elle propose ses services dans l’organisation des process, la digitalisation mais également la rétention des talents car les directions juridiques n’échappent pas aux problématiques RH.

Par ailleurs, elle a notamment publié ces dernières années de nombreux articles dans la presse spécialisée sur ses sujets de prédilection.


Jonathan Williams, Directeur

Le plus francophile des avocats britanniques…

Britannique et membre du barreau de Londres, Jonathan a commencé sa carrière en tant que procureur de la Couronne. Amoureux de la France depuis sa plus tendre enfance, il a ensuite traversé la Manche pour intégrer l’équipe d’arbitrage international au sein du cabinet Gide Loyrette Nouel à Paris, avant de collaborer au sein du cabinet Betto Perben Pradel Filhol.

Déjà entrepreneur dans l’âme, il a co-fondé en 2014 une entreprise spécialisée dans les services linguistiques auprès des acteurs du monde juridique, notamment la traduction et la rédaction. Il travaille avec les cabinets d’avocats, les directions juridiques et les entreprises.

Par la suite, son activité s’est progressivement recentrée sur la communication. Sollicité en tant que consultant, il aide des entreprises (CAC40, PME/TPE, start‑ups) à élaborer leurs stratégies et à mieux communiquer, notamment auprès de leurs clients anglophones. Il a également une expérience particulière de l’écosystème tech en Europe ayant rédigé plusieurs ouvrages dédiés au sujet. Par ailleurs, il prête sa plume à des personnalités du monde politique et du monde économique, contribuant à leur communication internationale. Enfin, il a enseigné le common law à l’Université de Paris II Panthéon‑Assas.